www.algerie-tours.com

 

Bannière à installer sur votre site

Code à insérer dans votre fichier html

 

 

Résultat

Liens de nos Partenaires

Trip Cook

 

WillGoTo, Annuaire pour le voyage et le tourisme dans le monde

 

 

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

         Découvrir les merveilles de Chiraz en Iran

L’Iran se trouve en Asie de l’Ouest et partage ses frontières avec certaines contrées à l’exemple de l’Afghanistan, l’Arménie et l’Irak. Il compte plus de 82 800 000 d’habitants et s’étale sur une superficie d’environ 1 648 000 km2. Auparavant, cet État a été connu sous le l’appellation Perse. Ce n’est qu’à partir de 1935 qu’il a été nommé Iran qui signifie royaume des Aryen. Pendant leur séjour Iran, les vacanciers visiteront certainement la ville de Chiraz. Située au sud-ouest du territoire, cette cité est considérée comme la capitale culturelle et artistique de cette nation. Elle abrite, par exemple, des mosquées, des musées et des tombes.
Visiter le mausolée de Hafez et le musée du Pars
Le mausolée de Hafez et son mémorial comptent parmi les sites attrayants à observer lors d’un voyage sur mesure dans ce pays. Ces œuvres sont implantées au nord de Chiraz. Elles ont été conçues en mémoire du fameux poète persan Hafez. La construction qui renferme la tombe de cet artiste se trouve dans les jardins Musalla, aux abords d’une rivière, au sud de la porte du Coran. En outre, les touristes peuvent faire un détour au musée du Pars. Celui-ci était un lieu d’accueil des convives royaux au règne de la dynastie Zand et un centre de célébration de cérémonies. Ce bâtiment est caractérisé par des dessins de brique, du carrelage, des images et des grands lambris de pierre.
Le mausolée de Shah Cheraghµ
Le mausolée de Shah Cheragh est un monument funéraire qui abrite les sépultures des frères Ahmad et Muhammad. Au XIVe siècle, ces tombeaux constituaient des centres de pèlerinage célèbres. La reine TashiKhat un a créé une mosquée aux alentours de ces édifices. Ce lieu de culte des musulmans est décoré par une mosaïque de verre, des inscriptions en stuc, de portique de l’ornementation et ses portes sont couvertes de panneaux d’argent. Il a fait l’objet de travaux de réparation en 1506. Ces ouvrages ont été menés par Mirza Habibullah Sharifi, un gardien du bâtiment à cette époque. En 1852, un tremblement de terre a touché cet ensemble architectural et Muhammad Nasir Zahir ad-Dawla entreprit de nouvelles rénovations.
Un détour à Afif-Abad
Une promenade à Afif-Abad s’avère être idéale lors des vacances en Iran. Ce quartier renferme un ensemble de musées ouverts au public. Celui-ci a été construit en 1863. À l’intérieur de ce remarquable complexe, les visiteurs trouveront une collection d’armes historiques, le jardin de Glshano et un ancien manoir royal. Ce dernier a été créé par Mirza Ali Mohammad Khan Qawamen 1863. Après son décès, Afife a hérité de cet édifice, la raison pour laquelle le nom de la cité a été baptisé Afif-Abad. L’armée iranienne a rétabli cet endroit en 1962 et l’a utilisé comme entrepôt d’armes.

-----------------------------------------------------------------------------------------------------

Découvrir l’Inde à travers ses monuments historiques
En Inde, le tourisme représente l’une des sources de revenus économiques du pays. Environ 39,3 millions d’emplois, soit 7,9 % de la population, dépendent de ce secteur. Cette contrée est située au sud de l’Asie et ses habitants parlent plusieurs langues. Elle abrite également les civilisations les plus anciennes au monde, témoignées par des édifices historiques. Hormis cela, les voyages religieux sont fréquents en Inde, car c’est la terre où sont apparus l’hindouisme, le jaïnisme, le bouddhisme et le sikhisme.
L’architecture britannique et les édifices historiques en Inde
Capitale de l’Inde, New Delhi est une ville incontournable lors d’un voyage sur mesure en Asie. Construite par Edwin Lutyens en 1931, cette municipalité a une structure architecturale symbolisant la domination anglaise durant la période coloniale. Le SansadBhawan (la maison de parlement) et la RashtrapatiBhavante (résidence présidentielle) témoignent cette influence britannique dans l’architecture indigène. Ces bâtiments en forme circulaire ont été bâtis par Herbert Baker. Outre les édifices datant du temps du Raj (colonisation) britannique, New Delhi dispose également des établissements qui sont récemment construits. Parmi ces nouvelles bâtisses, on peut tout de suite remarquer le musée national. Celui-ci a été inauguré en 1949. Il abrite environ 200 000 œuvres indiennes et étrangères allant de la période préhistorique à l’époque de l’art moderne. Les touristes, lors d’une visite de cette galerie, découvriront une collection d’art bouddhique dont le talisman de Bouddha qui date de IVe siècle av. J.-C.
Visiter le complexe de QûtbMinâr
Le QûtbMinâr constitue un des sites touristiques les plus fréquentés à New Delhi. Il faut environ 30 min en voiture pour le rejoindre depuis le centre-ville. À noter que l’entrée dans cet endroit est payante pour les étrangers. Cet édifice bâti en 1193 héberge le minaret (élément architectural de mosquée) le plus élevé de l’Inde avec une hauteur de 72,5 m et un diamètre de 14,32 m. La fameuse tour est ornée de vers calligraphiés tirés du Coran. Concernant la structure de la construction, elle mélange le style indien et islamique.
Le Fort d’Agra et le Taj Mahal, des constructions iconiques à ne pas manquer
Pour en savoir plus sur l’histoire de l’Inde, les routards pourront aller à Agra, une ville située à 200 km au sud de New Delhi. Ils auront l’occasion de visiter deux sites classés au patrimoine mondial de l’UNESCO lors d’une excursion privée. Il s’agit du Taj Mahal et du Fort d’Agra. Le premier, connu sous le nom de « palais de la couronne », est un mausolée de marbre blanc qui fut construit par l’empereur Shâh Jahân en mémoire de sa femme. Quant au second, il correspond au plus grand fort de l’Inde. Il s’étend sur un espace de 38 ha. Reflétant l’architecture indienne, cette forteresse comptepas moins de 5 000 bâtiments.

 ---------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Découvrir l’Afrique du Sud et ses attraits immanquables

L’Afrique du Sud est une destination privilégiée pour les voyageurs en quête d’aventures et de dépaysement. Cette contrée accueille plus de 5 millions de touristes par an grâce à ses innombrables sites. Parmi ces lieux, il y a le parc national Kruger qui se trouve dans le nord-est du pays. Occupant une superficie de 20 000 km², cette aire protégée est la plus grande réserve animalière d’Afrique du Sud. Elle abrite plusieurs espèces d’oiseaux, de reptiles ainsi que de mammifères. En effet, des animaux comme les éléphants, les girafes, les impalas, les antilopes et les rhinocéros peuvent être observés dans cette localité. Quant à ses eaux constituent un havre pour les crocodiles, les varans et les hippopotames. En outre, la prairie regorge de nombreux campements où les visiteurs pourront passer la nuit. Plusieurs stations de service sont également disponibles pour permettre aux globe-trotters de poursuivre leurs découvertes en voiture. Par ailleurs, les bourlingueurs auront l’occasion d’explorer la splendeur du paysage du parc en faisant une randonnée dans la brousse.

Hermanus, un haut lieu d’observation des baleines
Outre le parc national Kruger, Hermanus est une destination de choix pour continuer leurs circuits en Afrique du Sud. Cette station balnéaire se situe dans la province du Cap-Occidental sur la côte sud. Elle doit sa renommée à son site d’observation des baleines. La côte de False Bay constitue l’un des meilleurs spots pour admirer ces géants des mers. Chaque année, des milliers de vacanciers s’y rendent pour contempler cet immense cétacé déployant ses nageoires et faisant des acrobaties. En outre, les touristes pourront prendre un bateau afin d’apprécier le spectacle et le chant de ce mammifère marin. À titre d’information, la période propice pour regarder ce show fascinant est entre juin à fin novembre. D’ailleurs, Hermanus organise chaque mois de septembre un événement spécial, notamment la fête de la baleine. Cette ville prépare également de nombreux concerts pour divertir les visiteurs. Par ailleurs, les voyageurs pourront se promener sur la plage de Gordon’Bay pour apercevoir des colonies de manchots.
Le Cap de Bonne-Espérance, un endroit à ne pas oublier
Il est inconcevable d’entreprendre un voyage sur le territoire sud-africain sans une halte au Cap de Bonne-Espérance. Cette région se situe au sud de la ville du Cap et regorge de nombreux endroits touristiques impressionnants. Le jardin botanique de Kirstenboch, par exemple, est un site incontournable de cette localité. Cet espace vert de plus de 520 hectares doit sa renommée à sa richesse végétale. En effet, plus de 7 000 variétés de plantes couvrent les 36 hectares du terrain, dont des orchidées, des amaryllis et des freesias. En outre, l’enceinte abrite un petit restaurant où les aventuriers dégusteront un casse-croûte ou un délicieux repas. Sur le lieu, ils pourront aussi se désaltérer dans la source d’eau douce. Mis à part le jardin botanique de Kirstenboch, la montagne de la Table constitue également une destination de plus appréciée des amoureux de la nature. Ce massif culminant à plus de 1 000 m se trouve au nord de la péninsule du Cap. Les voyageurs y apercevront divers animaux comme les lézards, les serpents, les tortues ou encore les mangoustes.

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Quelques peuples à connaitre et à rencontrer au Mexique
Le Mexique est une terre où les globe-trotters pourront trouver de nombreux sites à voir, mais outre ces merveilles, il faut savoir que ce pays a une grande richesse culturelle. Ce fait est en partie dû à la diversification des ethnies indigènes qui y vivent. D’après les dires, le Mexique était autrefois habité par des peuples belliqueux cherchant perpétuellement un nouvel endroit où prospérer. Parmi les civilisations mythique ayant vécu dans cette contrée, il y a les Mayas. Ces derniers occupaient à l’époque pré colombienne le sud du territoire. D'ailleurs, la péninsule du Yucatan est jalonnée de vestiges témoins de leur passage. Par exemple, pendant un séjour au Mexique, les touristes pourront se rendre au sud de la ville de Mérida pour visiter le site d’Uxmal, célèbre pour ses bâtiments aux architectures impressionnants.
Les Tarahumaras, un peuple sportif
Au cours d’une expédition mexicaine, il est possible que les globe-trotteurs rencontrent quelques peuples indigènes sur leur chemin. De ce fait, ce voyage serait une aubaine pour en savoir un peu plus sur le mode de vie de ces tribus. En allant au nord, dans la région des BarrancasdelCobre, les touristes pourront côtoyer les Tarahumara. Bien que la plupart des membres de cette communauté se soient modernisées, certains d’entre eux font encore perdurer leurs traditions, notamment la course à pied. Cette coutume revêt à la fois un aspect cérémoniel et compétitif. Jadis, elle servait à transmettre les messages d’un établissement éloigné à un autre. Outre le parcours de longues distances, les Tarahumara font d’autres sports, dont le jeu de balle qui est en réalité une sorte de rituel.
Les Totonaques, une tribu ingénieuse
Dans l’État de Veracruz et de Puebla vit une autre population mythique appelé les Totonaques. D’après l’histoire, ces derniers auraient bâti la cité d’ElTajín au nord de l'État de Veracruz. Mis à part cet exploit, il est également intéressant d’en apprendre un peu plus sur cette tribu en échangeant avec ses membres pendant un circuit au Mexique. Les Totonaques sont célèbres pour avoir créé la danse du volador. Cet art est composé d’une danse ainsi que d’une escalade d’un poteau de plus de 20 m de haut. Une fois arrivés au sommet, les participants attachent leurs jambes au mat à l’aide d’une corde, puis se jettent dans le vide en tournoyant. Pendant ce temps, des instruments sont joués et une danse est exécutée sur le pilier. D’après la croyance des Totonaques, cette pratique était un rituel pour demander aux dieux de faire tomber la pluie.
Les Huichols, une communauté respectant les traditions
Apprendre à connaitre les Huichols est une expérience inédite à vivre au Mexique. Cette ethnie est localiséedans les parties centre et ouest du Mexique et plus précisément dans la Sierra Madre occidentale. En passant dans l’état de Jalisco, de Nayarit ou de Durango, les touristes auront la chance de la rencontrer. Ces gens ont préservé certaines traditions héritées des anciens. Pour maintenir leur force, ignorer la faim et le froid, ils consommaient du peyotl, un petit cactus sans épines. Selon les dires, cette plante aurait plusieurs autres vertus, notamment pour lutter contre la progression du venin des serpents dans le corps. Chaque année, les Huichols entreprennent un pèlerinage de près de 500 km jusqu’au site de Wirikuta pour récolter des peyotls. Ces derniers aideraient la tribu à mieux communiquer avec les dieux.

 

--------------------------------------------------------------------------------------------------------

Voyage culturel au cœur de la Birmanie
Parmi les nombreuses destinations de l’Asie, la Birmanie se démarque par l’originalité de sa culture. Elle est l’une des rares nations à posséder plus de 130 tribus différentes qui ont chacune leurs propres dialectes et coutumes. Malgré cette pluralité ethnique, la population locale suit le même mode de vie. Les comportements de la société birmane sont, en effet, régis par les concepts de l’ana et du hpon. La première idéologie se traduit par l’hésitation et la réticence à faire un geste ou une action, de peur d’offusquer son prochain. La seconde doctrine, quant à elle, détermine le statut social d’un citoyen selon les exploits réalisés par sa famille dans le passé. Cela explique notamment la supériorité de l’homme par rapport à la femme. Hormis cela, les Birmans prônent la culture de l’âge qui est aperçu comme un symbole d’expérience et de sagesse. C’est ainsi que dans ce pays, les parents, les professeurs et les vieilles personnes reçoivent le plus grand respect qu’ils méritent. Quelques gestes témoignent de cette attitude comme les aînés qui sont servis en premier lors d’un repas ou le fait de ne pas passer devant un individu plus âgé que soi.
Zoom sur les festivités birmanes
Après un aperçu des comportements des habitants de la Birmanie, le voyage culturel se poursuit par la découverte de ses festivités. Le mariage fait, entre autres, partie des curiosités des lieux. Il est le fruit d’un amour mutuel entre 2 personnes assemblées par le dieu hindou Brahma, le destin de chacun étant déjà tracé par cette divinité à compter de 6 jours après leur naissance. Cette union est reconnaissable lorsque le sarong de l’homme est accroché à une poutre ou quand le couple se partage le même plat. À noter que cette cérémonie n’a pas lieu pendant le carême bouddhique qui va de juillet en octobre. En outre, les funérailles suivent une tradition assez particulière en Birmanie. Dans tout le pays, elles durent généralement une semaine et le corps est remis dans sa tombe ou est incinéré le 3e jour de veillée. Une pièce de monnaie est posée sur la bouche du défunt en guise de paiement de son passage vers l’au-delà.
À la rencontre de quelques groupes ethniques de la Birmanie
La vie de la population locale est une des attractions qui suscitent la curiosité des touristes du monde entier. Les passionnés de la culture peuvent, entre autres, commencer leur Birmanie voyage par la découverte des Padaung et de leurs traditions. Cette minorité ethnique se retrouve un peu partout dans le pays, mais on la rencontre surtout dans l’État de Kayah. Ce qui fait sa renommée, c’est son collier-spirale que les femmes attachent à leur cou. Selon la légende locale, cet accessoire sert de protection contre les morsures de tigre. Une autre hypothèse insinue qu’en le portant, les dames renvoient l’image d’un dragon, les rendant ainsi repoussantes aux yeux d’autrui. À part cela, le lac Inle situé dans les montagnes de l'État de Shan rassemble une importante concentration de groupes ethniques, pour ne citer que les Inthas, les Shans et les Danus. Ces tribus vivent de la pêche et des cultures de fruits et de légumes. La meilleure période pour les rendre visite est la fin du carême bouddhique durant laquelle les Inthas et les Shans portent leurs plus belles tenues traditionnelles.
---------------------------------------------------------------------------------------

Visiter des forums avant de partir aux USA
Les touristes ont toujours une difficulté à dénicher les bons plans lors d’un séjour aux États-Unis. En cause, la pluralité des offres ne leur permet pas de fixer un choix adapté à leur besoin et à leur budget. Voilà pourquoi il est important de consulter des forums pour avoir quelques idées de votre voyage.
Les thèmes à ne pas louper dans un forum voyage
Grâce aux nombreux sites internet dédiés aux voyages et tourismes, les aventuriers peuvent désormais échanger leurs idées afin de comprendre et de savoir toutes les formalités utiles lors d’un déplacement à l’étranger. Dans un forum USA, par exemple, certaines personnes y proposent des conseils, des itinéraires inédits et notamment des tarifs comparés par rapport aux offres disponibles dans un site touristique. Les plus malins trouvent même des titres à son sujet ayant comme une localité en particulier.Ces thèmes attirent directement l’attention des internautes. En effet, ces derniers y trouvent toute une panoplie d’informations pratiques, la réservation d’hôtel, le déplacement à l’aéroport, la location de voiture, les restaurants, les points d’intérêts, etc.
Voyager vers les États-Unis pour la première fois
Beaucoup de voyageurs rêvent d’entreprendre un voyage vers le pays de l’oncle Sam. Cependant, il existe des formalités qu’ils doivent respecter avant d’y partir que les voyageurs peuvent consulter à l’aide d’un forum. D’une part, la possession d’un ESTATE et d’un VISA reste obligatoire pour visiter les États-Unis. D’autre part, il vous faut un billet retour avant de franchir le sol américain. Il s’agit d’une garantieindiquant que vous repartirez dans les 90 jours après l’enregistrement de votre arrivée. Ensuite, lors de votre séjour, il vous faut compter d’au moins une centaine d’euros pour les dépenses journalières comme le vol intérieur, la nourriture et les visites. Enfin, pour les itinéraires spécifiés, comme la visite de la Maison Blanche, le mieux est de partir en groupe de 10 personnes au minimum,sous condition d’avoir envoyé un dossier bien à l’avance. Pour cela, des renseignements restent disponibles auprès de l’ambassade américaine.
La Route 66, symbole de la culture américaine
La consultation d’un forum indique aux touristes que le voyage aux USA inclut diverses activités sensationnelles pour tous les goûts et pour toute la famille. La plupart d’entre elles figurent parmi les mythes ou les symboles du rêve américain comme la légendaire Route 66. Il s’agit d’une première voie qui devrait mener les voyageurs aurivage du Pacifique à Santa Monica depuis les rives du lac Michigan. Dotée d’une longueur de près de 4 000 km, elle traverse sept États.Sur la voie, les touristesauront à disposition des restos routiers, des motels et des stations-service. Tout au long de la Route 66, des musées retraçant son histoire sont aussi à découvrir, sans oublier les différents panneaux indiquant son incroyable passé. Au passage, les visiteurs disposent largement le temps de poser avec le fameux groupe de vieux motards d’Harley Davidson. À l’évidence, la Route 66 continue de marquer l’esprit des voyageurs en quête de vraies aventures.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Loger chez l’habitant en Polynésie et en Corée du Sud
Les formules en matière d’hébergements sont multiples. Entre hôtels, pensions, auberges de jeunesse et camping, le choix est large. Cependant, la chambre d’hôteconstitue une excellente option pour une escapade en Polynésie et en Corée du Sud. Certes, on est bien loin des services proposés par les hôtelleries de luxe et les motels, mais ce type de logement présent des avantages indéniables. Il est, en effet, la solution idéale pour ceux qui veulent voyager à faible budget.Les tarifs varient selon les prestations offertes comme une piscine à disposition et un petit-déjeuner au lit, mais en général, ils sont assez abordables. Par ailleurs, une autre raison rarement avancée, qui est tout de même son plus bel atout, est la possibilité de faire des rencontres et de nouer des contacts, furtifs ou durables.Les touristes auront, ainsi, l’occasion de partager des moments conviviaux avec la population chaleureuse et souriante de la Polynésie et de découvrir la vie quotidienne de la Corée du Sud.
Comment bien choisir sa chambre d’hôte ? 
Les chambres d’hôte sont de plus en plus recherchées par les voyageurs. Grâce à son faible coût et de nombreux autres intérêts qu’il offre, ce mode d’hébergement fait l’objet de convoitise des touristes. De ce fait, plusieurs agences ou particuliers de la Polynésie et de la Corée du Sud se sont lancés dans cette tendance. Les villégiateurs ont donc toute une panoplie de chambres d’hôte à leur disposition. Toutefois, afin de faire le bon choix, il faut d’abord définir les attentes. Opter pour un logement dans un hameau de la Polynésie est, entre autres, une occasion de plonger dans la nature sauvage de cette contrée, à l’exemple de l’île de Tahiti. Par contre, ceux qui préfèrent les ambiances urbaines et les soirées festives trouveront un hébergement dans les villes comme Séoul et Busan, en Corée du Sud. Concernant la qualité de la chambre d’hôte, se référer aux avis des internautes ou aux témoignages des amis qui y ont déjà séjourné s’avère être utile.
Un aperçu sur un séjour en Polynésie et en Corée du Sud
Composée de 118 îles regroupées sur 5 archipels, la Polynésie est uneterre qui promet des aventures inoubliables. Elle est une destination de choix pour se dépayser et s’échapper de la routine de la vie quotidienne. Les amoureux de farnientes, de bronzagesau soleil et sports nautiques trouveront dans ce pays un endroit idéal pour parfaire leur escapade, pour ne citer que Tahiti,Moorea, Bora Bora, Rangiroa et Fakarava. En outre, tout comme un séjour Polynésie, un voyage sur mesure Corée du Sud offrira les mêmes sensations de dépaysement, sauf qu’ici, le paysageest façonné par les grands immeubles des mégapolesainsi que les monuments historiques.Entre temples bouddhistes et édifices remarquables, les espaces naturels ne manquent pas également au tableau du décor coréen. L’île de Jejuest, entre autres, un véritable paradis pour les randonneurs avec ses cônes, ses vallées, ses grottes et ses falaises.

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------

La location de voiture à Casablanca, Maroc
Louer une voiture pour tout type de déplacement est possible au Maroc, une destination a ne pas râter pour les amoureux de voyage en Afrique. À Casablanca, en particulier, cette pratique s’avère de plus en plus prisée des consommateurs, notamment les étrangers en mission dans le pays et les touristes souhaitant tout simplement sillonner le territoire. Dans ladite métropole, on peut trouver plusieurs agences œuvrant pour cette prestation. Lors de l’établissement de l’accord, le propriétaire et le locataire pourront manifester leurs volontés afin de définir les termes du contrat. Ils procèderont, par exemple, à la livraison de la voiture avec ou sans chauffeur. Les clients ont un large choix sur le type de véhicule à se procurer : berline, citadine, 4 x 4, compact… S’agissant du coût, les entreprises de location possèdent leurs tarifs respectifs, mais généralement, elles proposent un forfait pour une durée déterminée.

Louer une voiture pour une courte durée
Plusieurs raisons poussent les gens à faire appel à une agence de location voiture Casablanca. Entre autres, on peut citer le transfert via l’aéroport. Cette pratique permet au voyageur de bénéficier d’un service immédiat. Lors de l’atterrissage, il suffit que le chauffeur arbore une pancarte mentionnant le nom de son client afin de ramener celui-ci à sa destination. Pour la plupart des compagnies, la réservation doit être faite au moins un jour à l’avance. Il convient de noter que les locataires peuvent contacter les prestataires sur leurs sites web. Les touristes ont même la possibilité d’organiser en ligne leur circuit. En outre, de nombreuses entreprises procèdent à cette démarche pour leurs déplacements lors de divers congrès, séminaires et autres manifestations. Hormis les affaires professionnelles, les évènements familiaux constituent également une raison pour louer des véhicules dans cette cité. À l’occasion d’un mariage, par exemple, des voitures de luxe sont disponibles à Casablanca pour le transport vers le lieu de la fête.

La location à longue durée et ses avantages
La location de voiture à longue durée consiste à mettre le bien à la disposition du locataire pendant 5 ans en moyenne. Au terme du contrat, celui-ci sera tenu de le rendre au propriétaire. À Casablanca, on constate que cette démarche est en vogue si on se réfère à la statistique. En effet, les consommateurs se lancent dans le réflexe de comparer la location à un achat de véhicule neuf. Ils sont convaincus que ce procédé présente beaucoup plus d’avantages du point de vue économique. De plus, sur le plan pratique, le client ne se soucie point des problématiques liées à l’assurance ni aux autres papiers nécessaires à la circulation. Généralement, il ne s’occupe pas non plus de l’entretien, car cette charge est incluse dans le prix.
 

Copyright © 2017 - Algérie Tours. Tous droits réservés. (Enseigne de la société Nouveau Départ)
Central Canebière - 10, rue de la République - 13001 Marseille - France.
Immatriculation : IM013140023
SNAV les professionnels du voyage APST La garantie des professionnels du tourisme Petit futé atoutfrance